Les Basenjis

Vous rêvez d’un chien original et pas comme les autres ?

Celui qui ne prend pas trop de place, qui n’aboie pas et ne sent pas le chien ?
Découvrez le BASENJI

Unique, spécial, original, le Basenji, chien primitif d’Afrique, est un curieux mélange entre le chien et le chat…

Ses qualités ? La propreté du chat, il n’a pas d’odeur, il n’aboie pas !

Très affectueux, il attache beaucoup d’importance à la vie sociale et supporte très mal la solitude.

Le Basenji vit en meute dans la savane africaine.

Taille : 40 – 42 cm

Poids : 9 – 11 kg

Femelle

Il supporte mal la solitude. Si vous n’avez que peu de temps à lui consacrer, il vaut mieux renoncer à son acquisition.

Son éducation ?
Sans problème si vous utilisez les méthodes avec motivation.

Ce chien n’accepte ni la violence ni la soumission par contrainte !

Ne recherchez pas l’éducation de concours, laissez-le respirer… Soyez ferme, posez un cadre et récompensez les bons comportements.

Historique

 

Originaire d’Afrique Centrale, plus particulièrement de l’ancien Congo, le Basenji est certainement l’une des plus vieilles races du monde puisqu’on le retrouve sur des peintures datant de plus de 6000 ans avant J.-C, ce qui lui a valu le surnom de chien “fossile” par les archéologues. Chien sacré des Pharaons, nous le retrouvons peint sur les tombeaux Egyptiens. Les Basenjis retrouvés momifiés dans les tombeaux sont très proches du standard actuel. D’après le spécialiste Forrest Brayant-Johnson, le Basenji serait le 1er modèle du Dieu Egyptien Anubis.

Descendant du chacal et du lévrier d’Egypte, le Tesem, il est le plus petit représentant de lévriers africains. Rapide comme le vent, nous le retrouvons sur les cynodromes.

Chasseur très apprécié par les tribus pygmées pour la chasse à plume et petit gibier car il chasse à vue et en silence.

Il a traversé les temps avec plusieurs noms : Terrier Nyam-Nyam, Terrier du Congo, chien des sorciers, chien jaune d’Afrique, chien de Khéops pour finir Basenji.

Les 1er sujets ont été ramenés en Angleterre en 1895 mais sont morts peu de temps après, victimes de la maladie de Carré car ils n’avaient aucune résistance à ce virus. Les sujets rapportés plus tard sont également morts suite au vaccin qu’ils n’ont pas supporté.

Les Basenjis furent importés dans les Zoos et une photo d’une femelle africaine et de sa fille au Zoo de Berlin en 1908 fut publiée alors dans un journal de New York.

Les sujets actuels se sont bien acclimatés et élevés dans de bonnes conditions, ils ne posent plus de problème.

S’il est le seul chien au monde qui n’aboie pas et n’a pas d’odeur, il n’est pas muet pour autant et sait crier pour se situer quand il a perdu son groupe ou qu’il s’ennuie. Le basenji vit en meute dans la savane africaine et supporte très mal la solitude.

Il a un côté félin qui le pousse à chercher les places en hauteur pour voir venir et dormir en sécurité. Très propre, il ne supporte pas d’être mouillé ou sale et comme les chats, il consacre beaucoup de temps à sa toilette.

Son éducation ? sans problème si vous utilisez les méthodes avec motivation.

Les femelles ne sont en chaleurs qu’une fois par an, généralement en automne et donnent naissance de 4 à 6 petits.

En 2010, nous ne trouvons que peu d’éleveurs de Basenji dans nos contrées. Ce petit chien qui a su traverser les temps en gardant le même look car jamais encore transformé par la main de l’homme, mérite toute notre attention et notre respect. Evitons de le croiser et de le transformer. Notre souhait et que seuls les passionnés continuent à l’élever.

Fuyez les personnes qui vous disent “ce chien ne s’éduque pas ” Il n’y a pas de mauvais chien, il n’y a que de mauvais maîtres ! Ecoutez les conseils de l’éleveur passionné et si vous avez un problème avec son éducation, remettez-vous en question, cherchez l’erreur, s’est assurément vous qui en êtes responsable.

Primitif, le Basenji est plus qu’un autre attaché à une hiérarchie bien établie. Si vous n’êtes pas le chef, ce sera lui !

Evitez l’obéissance par la force, il ne se laissera pas faire. Restez-ferme sur les interdits, récompensez largement les bons comportements et surtout aimez-le.

En résumé : Donnez-lui une bonne éducation, aimez-le et il vous le rendra au centuple.

Pin It on Pinterest

Share This